13/3/2020 : Hardricourt – Mézy/Seine



Enfin un peu de soleil !
Belle vue sur la plaine de Mézy,
un détour par la Villa Poiret pour les plus courageux,
une chèvre facétieuse, passage en ordre dispersé devant un lavoir et toujours des chevaux.
Beau, pas de vent et moyennement gadouilleux. 8,3 km, 1h53.
Dernière marche avant confinement ?














La Recette !
Voic la recette de Madeleines au thon testée et approuvée par Brigitte.

Ingrédients (pour 28 madeleines) :

  • 3 œufs.
  • 100g de farine.
  • 150g de thon.
  • 10cl de lait.
  • 1 c à s de yaourt.
  • 1 sachet de levure chimique.
  • 100g de gruyère râpé.
  • sel, poivre, persil.

Régalez-vous !

Comment faire ?

  • Préchauffez le four à 180° (th 6).
  • Mélangez tous les ingrédients dans un saladier.
  • Versez l’équivalent d’une c à s dans chaque alvéole du moule à madeleine.
  • Enfournez ensuite pour 15 à 20 min suivant votre four. Le dessus doit être doré mais pas trop pour éviter que les madeleines ne sèchent.







6/3/2020 : Verneuil nous voilà !



Alternance d’éclaircies et de nuages pour cette double boucle dans la forêt de Verneuil.
Doux, pas de vent, plat, de la boue, des écureuils, Philippe qui fait le pitre, sympa.
9 km pour 1h50.





J’ai reçu une recette d’une certaine Louléa qui se présente comme cuisinière ‘Top cheffe’.

Elle a même joint ses références et la photo de sa peite famille.

Mais ça me semble bizarre. Alors je vais vérifier et je vous tiendrai au courant.

En attendant voici une valeur sûre : la fameuse recette du taboulé aux agrumes de Gisèle.

Taboulé aux agrumes

Ingrédients pour un gros saladier, 6 personnes environ :

  • 320g de semoule à couscous grains fins.
  • 2 jus de citron.
  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive.
  • 2 oranges.
  • 1 pamplemousse.
  • 4 tomates.
  • de la menthe.

Comment faire ?

  • Versez la semoule à couscous dans un saladier, ajoutez le jus des 2 citrons avec un peu de pulpe, les 6 cuillères à soupe d’huile d’olive, sel et poivre. Laissez reposer 20 minutes puis mélangez bien les grains avec une fourchette.
  • Pendant ce temps, pelez les oranges et le pamplemousse et coupez-les en petits morceaux. Faite de même pour les tomates.
  • Mélangez les agrumes et les tomates à la semoule, ajoutez quelques feuilles de menthe, mélangez le tout à nouveau et rectifiez l’assaisonnement si besoin.



21/2/2020 : là où il fallait être !



Longuesse
6 courageux(ses) pour cette petite marche de vacances.
Beau, pas de vent et moyennement gadouilleux. 10,4 km, 2h07.
Des ânes, petite séance de pêche à la truite avec les moyens du bord, des jonquilles, visite guidée de la charmante église de Vigny, une belle cavalière et, récompense suprême, un bon petit repas maison entre amis ‘Aux Randonneurs’.







Pas convaincu(e) par la choucroute de la mer de la fête du club ? Essayez la recette proposée par Gisèle !

Ingrédients Pour 4 :

  • 600 g de lotte.
  • 500 g de haddock.
  • 12 langoustines.
  • 1 kg de choucroute crue.
  • 4 oignons.
  • 1 bouquet garni.
  • 1 cuillère à café de genièvre.
  • 1 bouteille de vin blanc sec.
  • 200 g de crème fraîche épaisse.
  • 20 g de beurre.
  • Sel/Poivre.
  • 12 petites pommes de terre (facultatif).

On peut remplacer la lotte par du cabillaud et ajouter du saumon ou de la truite saumonée.

Comment faire ?

  • Plongez la choucroute crue dans une grande marmite remplie d’eau bouillante, laissez reprendre l’ébullition et comptez 5 min de cuisson. Égouttez et rincez à l’eau fraîche. Pressez la choucroute dans un torchon.
  • Pelez les oignons, émincez-les et faites-les étuver dans une noix de beurre. Étalez la choucroute dessus, parfumez avec les baies de genièvre, le bouquet garni, sel, poivre. Arrosez de vin blanc, couvrez et laissez cuire pendant 1 h.
  • Coupez le filet de haddock en 4 morceaux, faites de même pour la lotte.
  • Retirez la moitié de la choucroute de la cocotte. Sur ce qui reste, rangez le poisson, recouvrez-le avec la choucroute prélevée. Remettez sur feu doux 20 min environ. .
  • Faites cuire les langoustines 5 min dans un court-bouillon.
  • Faites cuire les pommes de terre (facultatif).
  • Disposez la choucroute dans un grand plat, avec le poisson et éventuellement les pommes de terre.
  • Versez la crème fraîche dans la cocotte. Mélangez sur feu vif pour déglacer et arrosez le poisson avec cette sauce.


Temps total de préparation : 1h45 (25 mn de préparation et 1h20 de cuisson).



14/2/2020 : Gaillon-sur-Montcient



6 courageux(ses) pour cette petite marche de vacances. Couvert mais doux, pas de vent et moyennement gadouilleux. 9 km, 1h50. Promis, la semaine prochaine on se fera un resto pour reprendre ce que l’on aura perdu en marchant …







Bientôt le mardi gras (cette année c’est le 25 février), préparez-vous avec la recette des bugnes de carnaval de Michel Troigros validée et recommandée par Brigitte.

Ingrédients Pour 30 bugnes :

  • 250 g de farine.
  • zeste d’un demi citron.
  • zeste d’une demie orange.
  • 10 g de sucre.
  • 15 g de miel d’acacia.
  • 1 pincée de fleur de sel.
  • 100 g de beurre.
  • 10 g de levure fraîche.
  • 6 cl d’eau de fleur d’oranger.
  • 2 œufs.
  • sucre glace.

A l’origine de nombreuses fêtes traditionnelles et gourmandes, il y a souvent une signification religieuse et la tradition de mardi-gras n’échappe pas à la règle.
Pour préparer Pâques, les chrétiens pratiquaient le Carême. Le Carême était une période de jeûne et de prière qui durait 40 jours, en souvenir de la retraite de Jésus dans le désert. Par opposition à ces privations, un jour d’abondance le précédait : le mardi-gras.
Ce jour là, était le dernier jour où les chrétiens pouvaient manger du « gras », d’où son nom. Tous les excès étaient permis, aussi bien dans la consommation de nourriture que dans l’apparence vestimentaire d’où les déguisements de Carnaval.
La tradition de faire des crêpes et des beignets vient de la nécessité d’épuiser toutes les provisions d’œufs et de gras qui ne pouvaient pas se conserver pendant les 40 jours du Carême.
Aujourd’hui, cette coutume religieuse est beaucoup moins respectée, mais la tradition de mardi-gras persiste avec la confection des crêpes et des beignets de Carnaval.

Comment faire ?

La veille :

  • Dans le bol du robot équipé du crochet à pâte, mélangez à petite vitesse la farine, le zeste de citron, le zeste d’orange, le sucre, le miel, la fleur de sel, 50 g de beurre coupé en dés et la levure fraîche de boulanger émiettée pour obtenir un sable grossier.
  • Versez l’eau de fleur d’oranger puis, progressivement, les oeufs légèrement battus.
  • Augmentez la vitesse et mélangez jusqu’à ce que la pâte se détache des parois.
  • Ajoutez 50 gramme de beurre en dés. Couvrez et laissez reposer 2h à température ambiante.
  • Malaxez la pâte à la main, couvrez-la et placez-la toute la nuit au réfrigérateur.

Le jour même :

  • Étalez la pâte sur 3mm d’épaisseur, coupez des rectangles de 8×4 cm. Incisez le centre sur 2 cm. Laissez-les reposer 30 min sur une plaque légèrement farinée.
  • Chauffez le bain de friture à 170°C. Plongez-y 5 bugnes à la fois et laissez les cuires 4/5 minutes jusqu’à coloration. Égouttez-les sur du papier absorbant et saupoudrez-les de sucre glace.

Dégustez sans attendre !.

Chaque région a sa propre recette et sa propre appellation : les bugnes de Lyon, les Roussettes de Strasbourg, les Merveilles de Gascogne et de Haute Savoie, les Bottereaux des Charentes, les Oreillettes de Provence, mais aussi les chichis, les pets-de Nonne, les chiquenaudes … et les recettes varient selon que l’on utilise du beurre, de l’huile ou de la crème, de la levure de boulanger ou de la levure chimique, de l’eau de fleur d’oranger, du rhum, du citron, de l’anis ou du Pastis.



7/2/2020 : Condécourt – Here comes the sun !



Givre et soleil avant les vacances. 8,5 km, 2h.







C’est reparti pour le grand nord avec les pommes de terre à la suédoise de Gisèle.

Ingrédients pour 4 :

  • 4 pommes de terre.
  • 1 cuillère à café de beurre par pomme de terre.
  • Huile d’olive vierge.
  • Fleur de sel.
  • Poivre du moulin.
  • Paprika.
  • Origan.
  • Thym.
  • Romarin (frais de préférence).

Au fait, si vous cherchez un restaurant suédois, essayez ‘Lilla Krogen’ 1 Place de Mareil à Saint-Germain-en-Laye.

Comment faire ?

  • Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
  • Lavez les pommes de terre. Entailler-les dans le sens de la largeur à intervalle régulier en veillant à conserver chaque pomme de terre entière.
  • Parsemer chaque pomme de terre de thym,de romarin, d’origan, de fleur de sel, de poivre du moulin et de paprika.
  • Mettez une petite cuillère de beurre au sommet de chaque pomme de terre ou répartissez dans chaque entaille.
  • Arroser légèrement d’huile d’olive. Placer les pommes de terre dans un plat ou sur une plaque de cuisson allant au four.
  • Placez au four environ 45 minutes. Servez en accompagnement d’une viande.

Ma note personnelle : j’ai réalisé cette recette mais j’ai fait cuire au moins 2 heures à 180°, j’ai mis un bouillon de légumes dans le fond du plat et j’ai arrosé les pommes de terre régulièrement! Gisèle.